Des services RH en constante évolution

Au début des années 90 l’essentiel du recrutement se faisait via des journaux spécialisés (pages emploi du figaro etc.). 20 ans plus tard 100% des annonces d’emploi sont publiées sur Internet donc plus de 90% de façon exclusive.

En France encore beaucoup de services RH passent aujourd’hui par des cabinets spécialisés : certification des compétences et premier entretien, modules de formation en accord avec les OPCA (Organisme Paritaire Collecteur Agréé), etc.
La question est de se demander comment ces différents services vont évoluer dans les années à venir ; quelle va être leur rapidité de basculement sur Internet ? Quels bénéfices les entreprises et les salariés/demandeurs d’emploi vont pouvoir tirer de cette évolution ?

Des tests de certification de compétences

Aujourd’hui quelques sites proposent des tests de certification de compétences mais cela reste des sites RH, plutôt destinés à des cabinets de recrutement que des plateformes de recrutement grand public. Certains sites emploi comme Boostyourjob proposent un système de qualification allant au-delà du cv mais devront aller encore plus loin pour profiter de cette tendance.
De son côté l’e-learning est encore sous représentée en France comparativement aux modules de formation dispensés en physique dans les entreprises. En favorisant les évaluations à distance, la réforme de la formation professionnelle à venir devrait favoriser l’e-learning et permettre ainsi aux entreprises de faire des économies et de gagner en flexibilité.

Ces solutions online seront-elles à terme proposées sur des plateformes grand public qui tenteront de proposer aux entreprises un service RH complet ou resteront-elles compartimentées, chacune dans un domaine spécifique ?
La réponse à cette question dépendra sans doute de la capacité des intervenants sur ce marché à proposer des services à forte valeur ajoutée grâce à l’intégration de l’ensemble de cette chaîne de valeur (recrutement + certification + formation).

Observatoire Pour L'Emploi