Le métier de conseiller en défiscalisation

Le point sur le métier de conseiller en défiscalisation.

Le conseiller en défiscalisation œuvre pour l’optimisation des actifs financiers de ses clients via un allégement de leur imposition.

Il guide prospects et clients vers la solution de défiscalisation la plus intelligente pour eux.
Le conseiller en défiscalisation s’appuie sur les dernières actualités économiques et fiscales pour conseiller au mieux les contribuables.

La mission du conseiller en défiscalisation est d’améliorer et de faire prospérer l’actif d’un client tout en le conseillant sur des questions d’ordres fiscales ou patrimoniales.

Pour se faire, le conseiller en défiscalisation se base sur deux activités distinctes :

Le conseil : il doit apporter des conseils éclairés et avisés à ses clients.
La relation client : il doit entretenir son portefeuille clients en permanence et doit continuer de se développer par la prospection.

Quels sont les outils du conseiller en défiscalisation pour réduire la pression fiscale de ses clients ?

1/ Des produits financiers : PERP, loi Girardin industriel, FIP/FCPI notamment.
2/ Des investissements immobiliers locatifs :
La récente loi Pinel ( https://www.la-loipinel.fr/ ) permet de bénéficier d’une réduction d’impôt en cas d’un investissement immobilier locatif. En cas de mise en location du bien pendant 6, 9 ou 12 ans, l’acheteur peut déduire 12%, 18% ou 21% du prix de son logement loi Pinel de sa feuille d’imposition. La loi Pinel est une loi de défiscalisation immobilière, pour en bénéficier plusieurs conditions sont à respecter.

Comment devenir conseiller en défiscalisation ?

Le métier de conseiller en défiscalisation nécessité une formation bac +5 en banque, finance, gestion de patrimoine ou assurance.

Le conseil en défiscalisation se pratique généralement au sein d’institutions financières telles que les banques ou sociétés financières. Les conseilleurs exercent aussi dans des cabinets en gestion de patrimoine tels que www.cedrepatrimoine.fr ou banques privées.
Dans le cadre de leur métier, les conseillers en défiscalisation peuvent recourir à des notaires, agents immobiliers ou avocats.
La rémunération associée varie selon la structure où est employé le conseiller en défiscalisation. Elle comprend une part fixe et peut être associée à des honoraires ou primes.

Quelles sont les qualifications requises pour exercer le métier de conseiller en défiscalisation ?

Le conseiller en défiscalisation doit avoir le statut de Conseiller en Investissement Financier (CIF), membre d’une association agréée par l’Autorité des Marchés Financiers (AMF).
Il doit avoir la carte de transactions sur immeubles et fonds de commerce (Carte T) délivrée par une préfecture française.
Il peut aussi être un Intermédiaire  en opérations de banque et services de paiement (IOBSP) enregistré sur le registre l’Organisme pour le registre des intermédiaires en assurance (Orias).

Observatoire Pour L'Emploi