La puissance de la marque employeur

Développer la marque employeur

La marque employeur représente l’image d’une marque perçue par des publics externes ou internes. Elle reflète des engagements et des valeurs ainsi que des attitudes et une culture d’entreprise : autant d’éléments que les salariés d’une même organisation partagent entre eux. Développer sa marque employeur est de plus en plus prisé par les entreprises et souvent réalisé par les services communication et ressources humaines d’une société. On constate en effet qu’utiliser ce moyen constitue de plus en plus d’atouts.

Fidéliser le personnel

La marque employeur concerne donc l’externe mais en premier lieu l’interne, donc le personnel actuel de l’entreprise. Elle doit être en effet exprimé, vécu et développé au sein du personnel afin d’être communiqué en externe. Elle reflète en effet ce qui se passe dans l’entreprise et trouve donc sa force dans les réalités quotidiennes de la société. Par la suite, le développement de cette marque permet de fédérer les collaborateurs autour de valeurs et de ce projet. Ils partageront ainsi une fierté à travailler dans leur entreprise et à communiquer sur celle-ci en externe s’ils comprennent et en partagent les valeurs.

Attirer les talents

Après avoir été créé en interne, la marque employeur se vit aussi en externe. Les publics externes vont ainsi discerner une marque employeur en voyant ce qui différencie la marque de ses concurrentes, en comprenant son fonctionnement et en observant son positionnement. Plus précisément, la marque employeur s’adresse aux futurs candidats d’une entreprise. Cette technique permet d’attirer des talents en donnant envie à des candidats de qualité de travailler au sein de cette société. Les candidats aux profils très intéressants seront notamment attirés par des entreprises à la marque employeur transparente et développée. Les entreprises, toujours à la recherche de nouveaux talents, ont donc compris l’intérêt de la marque employeur et souhaitent donc expliquer qui elles sont et pourquoi elles existent. Pour attirer des talents sur le long terme, il est même courant de créer des partenariats avec des écoles ou d’y organiser des événements afin de présenter l’entreprise aux futurs diplômés.

Améliorer l’image et la réputation

Plus généralement, la marque employeur véhicule une image positive et encourageante d’une entreprise.
A terme, elle peut même améliorer les donations d’autres entreprises ou d’investisseurs et attirer l’attention des médias sur sa réussite. En attirant les jeunes talents dans sa société, on augmente forcément sa réputation et son attraction au près des publics externes. La e-reputation de l’entreprise sera également favorisée puisque les publics, qu’ils soient internes ou externes, pourront ainsi s’exprimer positivement à son sujet sur le web, notamment sur les réseaux sociaux. On peut même observer la création de communautés sur Internet concernant des entreprises où y travailler est très attirant.

Un exemple de succès : LVMH

Le groupe LVHM est très certainement l’un des plus beaux exemples en matière de marque employeur puisque cette marque, ou plutôt ces marques (Louis Vuitton, Chritian Dior, Kenzo etc.) réussissent à traverser les frontières et font rayonner le savoir faire Français de part le monde.
Derrière ce succès se cache un homme avec une vision, Bernard Arnault, PDG du groupe, qui réussit l’exploit de créer de nombreuses marques employeurs via ses filiales toutes plus renommées les unes que les autres.

Bernard Arnault

Se différencier des concurrents

Pour finir, la marque employeur a l’avantage, comme la communication en général, de se différencier de ses concurrents, notamment en attirant des jeunes talents et en améliorant son image. Ainsi, l’entreprise se positionne différemment sur le marché et cela peut avoir, à terme, des impacts sur ses ventes et son chiffre d’affaires. Les clients auront plus confiance en l’entreprise et seront plus enclins à lui acheter des produits plutôt qu’à ses concurrents. C’est un atout non négligeable de la marque employeur.

Observatoire Pour L'Emploi