Quel diplôme pour devenir serrurier ?

Le serrurier ne travaille plus uniquement sur les clés et les serrures. Plusieurs domaines lui sont désormais offerts. C’est ainsi qu’il œuvre sur différents types de construction métallique : menuiserie, charpente, ferronnerie d’art, portes blindées. Mais pour exercer son métier, le serrurier doit avoir diverses connaissances et pour cela il lui est nécessaire d’obtenir au minimum un CAP de serrurier.

CAP : Porte d’entrée obligatoire

Pour devenir serrurier, le CAP (Certificat d’Aptitude Professionnelle) serrurier métallier est le premier diplôme accessible après la classe de 3ème. Il se prépare pendant deux années dans une école ou en alternance. Détenteur d’un CAP, le titulaire est capable de travailler les métaux, d’assembler divers ouvrages en métal ou des matériaux de synthèse de façon à leur donner des formes et des volumes différents.

Après l’obtention d’un CAP de serrurier métallier, il est possible au nouveau professionnel de poursuivre ses études, notamment par une Mention Complémentaire (MC) sur la métallerie, soudage ou opérateur-régleur sur des machines à commande numérique. Il peut également préparer un second CAP comme ceux de menuiserie aluminium-verre, constructeur d’ouvrages du bâtiment en aluminium ou de verre et matériaux de synthèse. En une année, il peut également préparer un BCP (Brevet de Compagnon Professionnel).

Deux années d’études supplémentaires sont nécessaires pour préparer un BP (Brevet Professionnel). Plusieurs BP sont proposés : construction d’ouvrages du bâtiment en aluminium, verre et matériaux de synthèse, monteur dépanneur en froid et climatisation, serrurerie et métallerie et même un BP concernant le métier de la piscine.

Par ailleurs, plusieurs bacs sont envisageables après le CAP de serrurier. Sur deux ans, un bac pro bâtiment spécialisation en matériaux de synthèse, verre, aluminium et métal ou un bac pro réalisation d’ouvrages chaudronnées et de structure métallique.

Enfin, après le bac, le titulaire peut préparer une MC de technicien en sondage sur une année ou en 2 ans un BTS de constructions métalliques. Il travaillera alors sur des chantiers comme les voies ferrées, les ponts, les aéroports ou les appontements de port.

Les différentes formations se préparent dans des établissements publics et privés : lycées, CFA (Centre de Formation d’Apprentis, EREA (Établissements Régionaux d’Enseignement Adapté) et dans des pôles de formation des industries technologiques.

 

Observatoire Pour L'Emploi